Tag Archives: amitié

2010-2011 … Bilan

29 Juil

Il y a un an, je finissais tout juste ma carrière d’étudiante pour me lancer dans la vie active … j’avais sacrément peur qu’elle soit plutôt inactive …et puis non, j’ai été prise pour un spectacle, qui plus est une comédie musicale … et pour commencé ma vie active j’ai trouvé ça super chouette.

J’ai rencontré des gens géniaux, rempli d’idées, de passion et d’envies qui m’ont fait rencontré d’autres gens un peu dingues, encore plus remplis d’idées, de passions et d’envies … et ma foi, ça donne des idées… et des envies …

Je suis donc plutôt contente de ma première année dans la vie active de comédienne, j’ai joué dans 4 comédies musicales dans 3 lieux différents, j’ai été sur scène aux Eurockéennes de Belfort devant 2000 personnesj’ai fais rire des enfants hospitalisés avec mon nez de clown, j’ai écris quelques chansons et quelques textes… et même si on peut difficilement dire que j’ai été over-booké toute l’année, bah c’était quand même rempli de belles choses. Et puis je renouvelle mes droits d’intermittente, c’est que ça va ! 

J’ai aussi été voir un sacré nombre de spectacles (surtout comédie musicale), avec du bons et du mauvais … mais avec le recul je me souviens surtout des bons (La nuit d’Eliott Fall, Hairspray, Sauna, Pan, La vie parisienne, …)

Il y a un an, on préparait notre voyage aux Etats Unis, ça a été un voyage grandiose, à la hauteur de nos espérances et les personnes qui nous ont accompagnés pendant ce voyage (couch surfing ou rencontres) ont tous gardé une petite place dans mon coeur. J’ai très envie d’y retourner et je crois, j’espere, que Las Vegas nous reverra très rapidement …

Notre 2eme voyage de l’année à été Porto. Très sympa mais pas le voyage de l’année, vous l’aurez compris (difficile de mettre en équilibre 3 semaines aux Etats Unis et 3 jours à Porto … )

Prochain voyage : la Martinique, le Maroc … et ensuite ?

Il y a un an, j’ai appris à faire le deuil de certaines amitié, j’ai vu que ça pouvait faire autant de mal qu’une rupture amoureuse.

Ce qui nous tuent pas nous rend plus fort .

J’ai rencontré de nouvelles personnes, j’ai aimé, j’ai désaimé, j’ai détesté puis aimer, aimer puis détester … j’ai vécu…

Il y a un an, j’avais 24 ans … Et passer du côté des 25 n’a pas été de tout repos, remise en question, perdition, déséquilibre, pour finalement retrouver le droit chemin et les idées plus claires. (j’ai un peu peur pour les 30 ans … mais bon…)

Et comme en bilan n’existe pas sans voeux pour le futur :

-travailler plus et si possible gagner plus … mais surtout être sur scène avec des gens bien sur de beaux projets

-que notre association de clown à l’hôpital « pérenne » 😉

-rencontrer toujours de nouvelles personnes (des gens gentils, je préfère, merci d’avance)

-voyager encore plus loin encore plus longtemps avec mon namoureux

-me bouger un peu le cul pour mes chansons, faire des concerts, etc …

– … puis tout le reste, la santé, l’amour, l’amitié, les assedics …

– et aussi la paix dans le monde, plus de pollution, de marée noire, de tempête et de scandale politique …

Merci d’avance …

tu veux bien être mon ami ?

1 Mai

Un jour je me suis dis « arrete de croire que l’amitié est indéfectible, ca fait trop de déception à ton ptit coeur : fais toi des copains, apelle les des Amis si tu veux (oui oui avec un grand A … très important le grand A !!) mais ne te fais plus d’illusion sur l’amitié de toute une vie… tu verras bien quand tu seras vieille qui t’auras accompagné toutes ses années »

Il est loin le temps des Bisounours où on se disait meilleurs amis pour la vie, rien ne pourra nous séparer, etc … quand je vois où en sont réduites mes amitiés de l’époque, ça me fait doucement sourire …

Plus on vieilli, plus le temps passe vite, plus on a besoin de gens autour de nous, plus on compte les gens autour de nous…

Oui, les pétasses aussi ont le droit à l’amitié ! 

Moi qui suis une phobique de la solitude (contre-Anthropophobique en somme…) j’ai toujours eu pleins de gens autour de moi, un cercle d’amis changeant au fur et à mesure des années.

Changeant à cause de bouleversement naturel (déménagement, etc…) ou à cause de peines, de trahisons, ou tout simplement d’une lassitude qui s’insinue petit à petit dans la relation amicale.

Dès fois ça passe tout seul, on se rend à peine compte de l’éloignement, et pouf ! on réalise quelques mois ou quelques années plus tard qu’on a plus les memes amis …

Mais dès fois ça fait mal, ça crie, ça pleure, ça se déchire, pour quelque chose de grave ou pour un rien de trop. L’amitié s’achève et on doit en faire le deuil … c’est comme une rupture amoureuse, on s’évite, on a peur de se voir, on fait bonne figure, on perd d’autres amis alentour (dommages collatéraux, chacun choisi son parti…) puis le temps passe et apaise les blessures.

Il restera toujours une cicatrice mais la douleur est passé et on peut en parler en gardant la nostalgie des moments passés. Un jour on ne se souviendra même plus de l’objet du scandale et on se dira qu’on a été bien con…

Mais la vie est comme ça et on recommencera avec d’autres amis, parce qu’on a trop de fierté, trop de principes, trop d’égo…

J’ai juste compris ça : je ne fais plus de plans sur la comète, les amis que j’aime de tout mon coeur aujourd’hui, je les éviterai peut-être demain et les gens qui me considère aujourd’hui comme leur amie, peuvent me détester après demain (quoique j’ai du mal à imaginer qu’on puisse me detester … m’enfin…)… Mais comme je ne suis pas encore complètement cynique et blasée, j’y crois finalement toujours au fond de moi. Je rencontre de nouvelles personnes et je leur donne tout sans me préserver ni empêcher une nouvelle amitié. J’ai juste conscience que la vie choisira la durée de cette amitié et ni moi ni personne ne pourra y changer quoi que ce soit.

En tout cas, je n’oublie personne, je sais qui m’a accompagné à chaque moment de ma vie. Ca bouge, ca évolue mais ils ont chacun un p’tit bout de ma mémoire et une grande partie de mon affection.

Merci aux anciens, aux présents et aux futurs copains/amis/potos/peu-importe-leur-noms..pourvu-qu’on-ai-l’ivresse…